La crèche

En Hongrie les habitudes culturelles et l’organisation du congé parental font que les enfants n’entrent en crèche que dans leur deuxième année.

En 2006, un premier groupe de crèche ouvre au 3 de la rue Lóczy dans un des lieux de vie laissé vacant par la diminution du nombre d’enfants de la pouponnière.

Depuis 2009, la crèche bénéficie pour 36 enfants, dans les locaux de l’ancienne pouponnière, de 3 unités de vie au rez-de-chaussée, de l’ensemble du jardin, et de la « petite maison » du jardin d’enfants.

La crèche est ouverte de 7 h à 17 h. Les enfants sont répartis en 3 groupes de 18-20 mois à 3 ans, voire plus, un enfant pouvant être accueilli dans sa 4e année.

Zsuzsa Libertiny, pédagogue de la crèche, évoque 2 aspects importants de la crèche de la rue Lóczy dans une intervention non publiée.

…La période d’adaptation

Quand des nouveaux parents arrivent, ils sont accueillis dans une première réunion collective où on leur parle de la crèche, son fonctionnement, etc. Ce ne sont pas les parents qui choisissent le groupe ou la personne qui sera référente de leur enfant, le choix du groupe est réfléchi par l’équipe de la crèche en fonction du groupe et de l’âge. Mais si un parent a déjà confié un enfant à la crèche et qu’on le sent attaché à un groupe donné, on respecte ce souhait. Quand deux enfants d’une fratrie fréquentent la crèche, ils sont accueillis dans des groupes différents. Cela n’arrive pas souvent.

Avant l’adaptation proprement dite, est proposée une réunion avec la famille seule, en présence des 3 auxiliaires du groupe et de la pédagogue. C’est un temps où les parents «racontent» leur enfant et où l’équipe reparle du processus d’adaptation. De façon récente cette réunion est animée par l’auxiliaire qui sera la référente de l’enfant, avant c’était la chef de groupe ou la pédagogue. L’idée est que la référente crée une relation plus forte avec les parents. («rentre en contact plus intensif»)

Pendant les 10 jours de la période d’adaptation, elle écrit un journal : chaque jour elle donne une description détaillée de ce qui s’est passé (2,3 pages)…

Les pédagogues de « la petite maison »

« La petite maison » (sorte de « jardin d’enfants ») est proposée 3 jours par semaine. Ce sont deux pédagogues, autres que les pédagogues de groupe, qui y travaillent.

Les enfants y viennent par deux. C’est chaque groupe qui décide de la constitution des paires qui fréquenteront « la petite maison » ainsi que le jour de fréquentation. Tous les enfants n’y vont pas : ce sont souvent les plus grands, ceux qui vont quitter la crèche.

6 enfants par jour (2 enfants par groupe) fréquentent « la petite maison », sur 3 jours : soit 18 enfants de la crèche qui en bénéficient.

La séance à « la petite maison » dure 40 minutes, une heure en comptant le trajet entre le groupe et « la petite maison ». C’est la pédagogue qui vient chercher les enfants, les habille puis qui transmet à la référente ce qui s’est passé pour l’enfant.