Les temps de transition en structure d’accueil

La vie d’un jeune enfant, en structure d’accueil, s’organise autour de différents moments : activités, jeux, repas, toilette, sommeil, sortie dans le jardin, arrivées et départs des parents, des professionnels...

Les temps intermédiaires, entre ces séquences, sont souvent des périodes d’excitation et de tension et donnent lieu à des mouvements collectifs parfois bruyants et agités, désorganisants aussi bien pour les enfants que pour les adultes.

Au cours de ces temps, les enfants sont souvent "en attente", interrompus dans leur activité, dérangés par de nombreux va et vient et peuvent se sentir "lâchés" de l’attention des adultes occupés à d’autres tâches.

OBJECTIFS

Comment penser le passage entre ces différents moments d’une journée dans une transition plutôt qu’une rupture, pour éviter un vécu de morcellement et de temps "vides", afin de protéger la capacité des jeunes enfants à être actifs et engagés -physiquement et psychiquement - dans chacun de ces temps de vie et ainsi soutenir leur sentiment continu d’exister, encore en construction, dans cette période de leur développement ?

CONTENU

Repérer et nommer les temps intermédiaires dans la journée d’un lieu d’accueil de la petite enfance Réfléchir à leur utilité

Observer ce qu’il s’y passe pour l’enfant et pour l’adulte

Comment les organiser pour une continuité dans la vie quotidienne des enfants et dans le travail des adultes ?

DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE

La formation est interactive, basée sur des apports de connaissances théoriques et cliniques qui peuvent être illustrés de séquences de films. Analyse de situations apportées par les participants. Travaux de groupe.

Un bilan viendra ponctuer la formation.

Public

Tous les professionnels de la petite enfance et de la famille

Avec

  • Sylvie LAVERGNE
    Psychomotricien(ne)

Durée

2 jours (09 h 30-17 h 30)

Dates

  • 12/06/2019
  • 13/06/2019

Lieu

PARIS

Tarif

  • 396 €